Vous êtes ici

L’Aéroport International de Douala s’ajuste.

Quand les avions atterrissent, ils laissent de la gomme (de pneus) sur le tarmac, et à force, la piste devient glissante. ‘’Pour éviter des accidents, on procède au dégomage’’.

Ces explications,  Paul Limbo  Bikoi, chef du département de maintenance opérationnelle  au  sein de la société Aéroports du Cameroun S.A. à Douala, les a données mardi 02 octobre lors d’une visite sur le site, ouvert à la presse pour la circonstance.

Ainsi,  du 19 juillet au 07 septembre dernier, une entreprise polonaise s’est attelée à cette tache, dégommant  sur 5 mètres de part et d’autre de l’axe (du centre) de la  piste, pour une superficie totale traitée de 15000 m²

Une inspection a eu lieu dès la fin des travaux  pour s’assurer que les résidus  de gomme avaient été enlevés dans les règles de l’art. C’est donc une  piste à nouveau au point quis’offrait aux regards et aux objectifs  des caméras ce mardi 02 octobre en fin de matinée, alors que des aéronefs de diverses compagnies aériennes y atterrissaient ou en décollaient. 

La presse apprendra en outre que la fréquence du dégommage est fonction du trafic et que s’agissant précisément de l’Aéroport International de Douala, ‘’le retour d’expérience ‘’amène à le faire’’ environ une fois par an’’.

L’Aéroport International de Douala poursuit sa préparation en vue de la CAN 2019, expliquera un cadre de ADC  S.A, qui a étendu la visite au magasin export.Des  loaders (appareils de levage) ont été donc acquis, pour accélérer les  opérations de manutention. ‘’ Nous pouvons décharger les conteneurs et les palettes de cargo’’, expliquera Limbo Bikoi.

En tout, six loaders sont en service sur le site depuis début septembre , pour des capacités respectives de 27 tonnes, 25 tonnes, pour les deux puissants appareils, 14 tonnes pour les deux suivants en termes de puissance, et de 7 tonnes pour les deux derniers.   Par ailleurs 300 nouveaux chariots  ont été récemment réceptionnés et sont en service.