Vous êtes ici

ADC S.A. dans le processus de la certification iso 9001 et 14001.

Pendant près de cinq (05) jours, les travaux relatifs à la rédaction du Manuel Qualité et Environnement se sont tenus à Nkolandom, par une équipe composée des référents de toutes les directions de l’entreprise, afin que ADC S.A. s’inscrive dans la certification ISO 9001 et 14001.

Ces travaux dont l’atout majeur est l’adoption d’un système de management de la qualité et de l’environnement dans la société, relève d’une décision stratégique visant à améliorer les performances globales de l’entreprise et, fournir une base solide à des initiatives qui permettraient d’assurer la pérennité du système de management de la Qualité et de l’Environnement.

Les avantages de ce système visent à fournir en permanence des services conformes aux exigences du client, des grandes opportunités d’améliorer et satisfaire les clients et parties intéressées pertinentes (compagnies aériennes, fournisseurs, exploitants, CCAA, ASU (Airport Sécurity unit) et ASECNA) par le respect de leurs exigences, de prendre en compte les risques et opportunités associés au contexte et objectifs de ADC S.A., une aptitude à démontrer la conformité aux exigences spécifiées du système de Management de la Qualité et de l’Environnement.

Il est donc question de mettre en place, une maitrise préventive pour limiter les effets négatifs et d’exploiter au mieux les opportunités lorsqu’elles se présentent.

Le défi de ADC S.A serait de ce fait, satisfaire en permanence aux exigences et prendre en compte les besoins et attentes futures des clients et parties intéressées pertinentes dans un environnement de plus en plus dynamique et complexe. Pour ce faire, l’entreprise doit surveiller, mesurer et analyser la satisfaction à travers des enquêtes « de satisfaction », des réunions, des comités.

La rédaction de ce document opérationnel qui a pour socle, les exigences réglementaires de la Convention du 27 octobre 2015, les normes ISO, IATA, ISAGO et ISAGO Standard Manuel, répond par conséquent aux attentes des clients, et des parties intéressées.

Il a donc fallu pendant ces cinq jours, circonscrire le contexte de rédaction du Manuel et l’organiser, définir également le domaine d’application, les références normatives. Il s’est par ailleurs agi de désigner le leadership pour la détermination d’une politique intégrée en définissant les rôles, les responsabilités et autorités au sein de l’organisme et l’orientation du client.

Il fallait également au cours des débats de Nkolandom, anticiper sur la planification de la gestion des risques dans l’atteinte des objectifs qualité. A cet effet, il était opportun de créer des supports visant l’émulsion des compétences du personnel, déterminer les techniques de communication en vue de vulgariser le SMQE (Système de Management Qualité et Environnement. 

Le comité s’est en outre penché sur la réalisation des activités opérationnelles à travers la planification et concept des services par des actions de mise en œuvre face aux risques et opportunités, tout en finissant ses travaux par l’amélioration du SMQE.

Cependant, Il est indispensable de sensibiliser le personnel de l’entreprise sur les principes de Qualité et d’Environnement à travers des formations Sécurité, Qualité, Environnement en vue d’une meilleure performance de ADC S.A.